L'odeur de la transpiration (oui, c'est un titre étrange)

Bon. En fait ça part d'une réflexion très simple que je me suis faite l'autre jour en voiture. J'ai parfois (souvent) des sujets de réflexion un ^peu (beaucoup) étranges car je me questionne sur tout et sur rien.

Et donc ce jour-là, en voiture, j'ai remarqué que je sentais un peu la transpiration. Rien d'extrême. Rien d'inhabituel pour un être humain en plein été caniculaire. Mais voilà, j'avais été plutôt au frais jusque-là, et j'avais mis du déodorant comme tous les matins.

Et là je me suis dit: "mais en fait c'est peut-être les émotions!" (j'avais eu une matinée un peu riche de ce point de vue).

C'est là qu'on en vient au sujet de l'article. Parce que oui, cet article a un but un peu plus intéressant (j'espère) que celui de raconter que j'ai transpiré en été.

Les émotions. Les émotions nous font transpirer tout autant que la chaleur ou même l'effort physique. Et quand les émotions nous font transpirer, nous dégageons une odeur. L'odeur de la transpiration, bien sûr, mais peut-être aussi autre chose. Je ne suis pas biologiste, mais je sais que nos hormones ont une odeur, trop faible pour être sentie consciemment mais bien présente. Je suppose que l'hormone du stress ne fait pas exception. Et le stress, c'est bien une des émotions qui nous fait transpirer!

Alors je me suis demandé: et si l'invention du déodorant n'était pas vraiement liée à des goûts (la transpiration sent mauvais, remplaçons la par une odeur agréable) mais plus à un besoin de cacher ses émotions aux autres? Cette hypothèse me paraît assez plausible (bien que ce soit peut-être une raison totalement inconsciente). On passe son temps à cacher ses émotions: ne pas pleurer, ne pas rougir, ne pas bégayer, ne pas montrer qu'on a peur, ou qu'on est impressionné, ne pas laisser deviner quand quelqu'un nous plaît... Si c'est le cas, je trouve ça assez triste. Pas que j'ai envie que les gens arrêtent de mettre du déodorant, hein! (Bon quoique pour la planète je pense que je pourrais supporter ça). Je pense que personne n'aime vraiment l'odeur de la transpiration. Mais j'aimerais que ce soit la seule raison pour laquelle les gens mettent du déodorant. De la même façon que j'aimerais qu'ils se maquillent pour le fun, pour créer, pour jouer avec les couleurs, pour s'exprimer à travers leur look, mais pas pour se cacher.

Ma théorie est peut-être totalement farfelue, mais j'avais envie de la partager.